Qui n’a jamais été tenté de faire plaisir à son animal suppliant du regard en lui donnant un petit morceau de nourriture ?

Cet acte a priori anodin peut pourtant être lourd de conséquences car chiens et chats sont sensibles à certains aliments. Certains peuvent même s’avérer être extrêmement toxiques pour eux. Voici une liste des principaux aliments qu’il est plus prudent d’éviter.

Le chocolat

La théobromine qu’il contient n’est pas éliminée par le foie de l’animal et s’y accumule. Les conséquences sur le cœur peuvent être lourdes (augmentation du rythme cardiaque, nervosité extrême). Le chocolat peut aussi provoquer diarrhée et vomissements et sa dose peut être mortelle : 50 g de chocolat noir peuvent tuer un chien de 5 kg.

Le lait

On ne devrait pas donner du lait à son chien ni même à son chat sitôt le sevrage effectif. En effet, nombreux sont ceux qui y sont intolérants car à l’âge adulte ils ne produisent plus l’enzyme nécessaire à la bonne digestion du lactose. Flatulences et ballonnements sont souvent la résultante de cette mauvaise digestion. Notez que le fromage et les yaourts sont mieux tolérés car ils contiennent moins de lactose.

L’ail, l’échalote et les oignons

Les toxines agissent sur les globules rouges et provoquent anémie puis jaunisse. L’intoxication peut se produire en cas d’ingestion d’une grande quantité ou d’ingestions répétées de petites quantités d’ail, d’oignons ou d’échalote. Augmentation du rythme cardiaque, diarrhée, vomissements, fièvre et urines foncées sont autant d’autres symptômes caractéristiques.

Les noix

Riches en phosphore, elles peuvent provoquer fièvre, apathie et augmentation du rythme cardiaque. La noix de macadamia est la plus toxique et la noix de muscade peut provoquer des hallucinations si elle est ingérée en grande quantité.

Le thé et le café

Ils contiennent respectivement de la théine et de la caféine, substances excitantes pouvant causer palpitations, hyperactivité, fièvre, vomissements, diarrhée ou encore convulsions. Une petite quantité peut suffire à empoisonner un chat ou un petit chien.

Les noyaux ou pépins de certains fruits et légumes

Ils renferment du glycoside cyanogénique pouvant être la cause d’un empoisonnement. Vomissements, diarrhées ou tachycardie sont quelques-uns des symptômes évocateurs de cette intoxication. Ne laissez pas non plus votre compagnon jouer avec ces noyaux car il risquerait de s’étouffer.

L’avocat

Il contient de la persine qui modifie le métabolisme et empêche l’organisme d’absorber les protéines. Cette intoxication provoque problèmes cardiaque ou pulmonaires.

La pomme de terre crue

La solanine qu’elle contient provoque de graves troubles digestifs. D’autre part, elle est riche en oxalate de calcium, responsable de la formation  de calculs urinaires. En revanche, une fois cuite, la pomme de terre ne pose pas de problème.

L’alcool

Quelques gorgées peuvent suffire à provoquer étourdissements, coma voire même entraîner la mort.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter rapidement.

0 comments on Les aliments toxiques pour les carnivores

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *