Rechercher
  • L'équipe de la clinique vétérinaire

Le prurit chez le chat

Dernière mise à jour : 18 nov. 2021


Le prurit, action de se gratter, a différentes origines chez le chat. Pour le traiter efficacement, il faut d’abord identifier la cause.


1. Les différentes causes de prurit chez le chat

·Des causes parasitaires : Est-ce que votre animal est correctement traité contre les parasites externes (un bon produit, une bonne application et une bonne fréquence)

· Des allergies : La plus commune est l’allergie aux piqûres de puces, mais il existe aussi des allergies alimentaires, aux acariens ou aux pollens.

· Des causes comportementales : L’anxiété chez le chat peut être accompagnée de prurit ou de léchage intensif occasionnant des lésions, parfois importantes.


2. Quelles sont les lésions que provoque le prurit chez le chat ?


· Le prurit cervico-facial : Votre chat se gratte surtout au niveau du cou et de la tête

· Le complexe granulome éosinophilique : votre chat a des plaques rouges vives sur le ventre, un œdème du menton ou un ulcère au niveau de la lèvre supérieure.

· Alopécie extensive féline : Votre chat se lèche ou se gratte et il a des plages entières dépourvues de poils.

3. Traiter le prurit, un processus parfois très long


Avant même de traiter le prurit, il faut déjà en déterminer la cause. Ceci n’est pas forcément une chose aisée, en effet comme vu précédemment les causes de celui-ci sont diverses et la tâche est encore plus corsée quand on sait que le chat entretient la plupart du temps une vie secrète (sortie nocturne, repas dans le voisinage…).

D’autre part, le prurit est une “réaction cumulative”, un chat peut développer différentes allergies à bas bruit sans atteindre son seuil de prurit, qui pourrait être atteint par un changement minime (qui passe inaperçu pour son propriétaire) dans son environnement. Trouver le bon équilibre peut être des fois long et fastidieux.


Quelles sont les différentes étapes pour que mon chat arrête de se gratter ?

· Protection antipuces et anti-tiques efficace et répétée à intervalle régulier.

· Traitement anti-inflammatoire : il traite la conséquence (le fait que le chat se gratte) mais pas forcément la cause

· Traitement étiologique : Alimentation hypoallergénique, thérapie comportementale, désensibilisation

Les traitements du prurit sont souvent à vie, avec des risques de rechute. Ils nécessitent des suivis réguliers pour voir l’évolution et réadapter le traitement.

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout